11

Terrassements - Voiries - Réseaux enterrés

Les qualifications de cette rubrique concernent les études relatives :

  • à la préparation des terrains destinés à recevoir des ouvrages de bâtiment, d'infrastructure ou des ouvrages d'art,

à des ouvrages d'infrastructure eux-mêmes :

  • voiries: rurales, urbaines, routières et autoroutières, pistes d'aérodromes... ouvrages hydrauliques: canaux, écluses retenues, quais... ports naturels ou artificiels... ouvrages souterrains, tunnels...
  • au génie civil de réseaux enterrés destinés à l'assainissement, à la distribution des fluides (eau, gaz, électricité, télécommunications...).

Les techniques mises en jeu sont celles :

  • du terrassement : excavation, stabilité des terrains, gestion des eaux d'infiltration, mouvements de terre, travaux en milieu aquatique...
  • du traitement des surfaces : constitution des couches d'assise, de roulement et d'usure...
  • du génie civil.

Les qualifications d'ingénierie correspondant à ces différents ouvrages sont regroupées dans la rubrique "Ouvrages et systèmes d'infrastructure".


Voici la qualification que nous possédons dans cette rubrique.

1101 : Étude en terrassements courants

Terrassements en terrain ordinaire pour mouvements de terre en grande masse, de l’ordre de 10.000 m3 minimum (hors excavations simples liées à la construction de bâtiments) tels que :

  • optimisation déblais/remblais
  • confortements simples...

1103 : Études de voiries courantes

Voies rurales et forestières, voies internes à des lotissements, petites aires de stationnement (<1 ha), réaménagement d'espaces publics piétons, routes courantes en site simple...

1104 : Étude de voiries complexes

Voies et aires de stationnement importantes (>1 ha) en site difficile (relief, environnement naturel ou urbain à forte densité en termes de bâti et/ou de voies de circulation contraignantes, ...), voies rapides et autoroutes, pistes d'aérodromes, comprenant terrassements, assainissement et chaussée.

1105 : Étude du génie civil de réseaux enterrés

Ouvrages supports de circulation de réseaux enterrés (électricité, éclairage public, télécommunications...), en agglomération ou en site industriel, des domaines public ou privé : tranchées, galeries techniques, caniveaux, chambres, regards, fourreaux...